12345...10

KO-BUDO Les armes d'Okinawa




Les Ko-Budo ont d'abord été, et ce jusqu'à une période très récente, des « Kobu-Jutsu », où la technique Gutsu) guerrière (bu), destinée à rejeter l'envahisseur japonais, faisait passer à l'arrière-plan ce qui n'est devenu que par la suite l'amorce d'une Voie (do). Ce n'est en effet que plus tard qu'ils se sont imprégnés d'éléments spirituels pris à d'autres arts martiaux déjà plus affinés et qui les ont érigés en authentiques Budo 2, ainsi que, d'ailleurs, de bases culturelles propres à Okinawa (tels ces éléments de danses insulaires traditionnelles, Odori, que l'on retrouve dans certains kata). Depuis, les Ko-Budo se sont rangés dans la grande famille des arts martiaux de l'Extrême-Orient qui sont autant de cheminements possibles de l'homme en quête de sa perfection à travers ces défis que sont les pratiques au sommet de disciplines devenues formes d'expression d'une union corps-esprit, source d'efficacité totale.

En élaborant cet ouvrage nous avons voulu rester fidèles à la conception du Budo que nous défendons invariablement depuis toujours, à savoir donner au lecteur l'image d'un tout, d'une grande unité derrière une diversité qui ne trouble que les esprits impatients des Ko-Budo, historiquement et techniquement, et non quelques techniques plus ou moins spectaculaires jetées en vrac pour le plus grand désarroi du lecteur. Comme tous les ouvrages de cette collaboration nous avons voulu faire de celui-ci un manuel de base. On peut toujours aller au-delà, bien sûr ; mais on ira d'autant plus facilement que le départ aura été pris sur des bases solides et complètes. Tel a été de tout temps notre choix et l'espoir que nous mettions dans nos publications.

Budo Editions


 12345...10


Copyright Sakura Dojo. Mise à jour le  lundi 17 septembre 2018 contact@encyclopedie-arts-martiaux-habersetzer.fr